Le Cerveau m’a beaucoup déçu, l’esprit non

 » Neurologue toujours en activité, je ne suis pas sûr d’accorder au cerveau toutes les qualités du monde.  »

La norme veut que le médecin soigne et que le patient guérisse. Mais, en Neurologie, le médecin soigne et le patient ne guérit pas…
Un neurologue est donc un médecin démuni, obligé de chercher des réponses en
dehors du cadre de la médecine conventionnelle.

Dans un langage accessible à tous, l’auteur partage ses investigations, tant scientifiques que philosophiques, et nous enseigne comment :
• La puissance du cerveau est surestimée par la science, qui refuse d’envisager l’idée d’une conscience plus vaste.
• La spiritualité est une puissance de guérison. Partagée collectivement, cette force se multiplie et
aucune maladie ne devrait lui résister.
• Il est inutile de justifier scientifiquement les phénomènes reliés à la spiritualité, et le recours à la physique quantique est une illusion.
• La croyance est un pouvoir de compréhension des phénomènes. Cette force spirituelle devrait être recueillie et alimentée en accord avec la science.

Dans cet ouvrage passionnant, Antoine Sénanque remet le cerveau à sa place et offre un nouvel espoir : L’ESPRIT DE GUÉRISON.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Le Cerveau m’a beaucoup déçu, l’esprit non”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *