TCH HYERES 12

RTCH Podcast#12
Christiane et Anne-Marie.
Dans l’attente d’une place en TCH pendant plus de 2 ans. C’est à Hyères qu’Anne Marie tentera sa première TCH qui fut, de ses propres mots « Bouleversante » …
C’est une demande de « pardon » qu’elle souhaitait formuler à une personne qui a beaucoup compté pour elle.
Christiane témoignage également et ressort de sa TCH avec des larmes d’émotion du début à la fin de l'expérience.

Pour accéder à ce contenu, vous devez souscrire à un Abonnement 02€/mois soit 20€ /an

Ce podcast a 2 commentaires

  1. Magali Grob

    Très fortes émotions en écoutant Christiane et surtout Anne Marie où je n’ai pas pu retenir mes larmes. 2 magnifiques témoignages ! Oui Merci Dr jean-Jacques Charbonier d’être là et d’offrir tant de réconfort🙏💕 Au plus profond de moi, les TCH m’appellent de plus en plus fort depuis des années. Comme une urgence maintenant, alors je ne sais pas si elles se feront et quand, mais j’ai tant de questions que je viendrai sans attente particulière, l’univers se chargera de me montrer ou pas ce qu’il faudra au moment où il faudra. Mais ce dont je suis convaincue c’est que par sa voix douce et agreable, le Dr Charbonier me montrera le chemin. Et oui, il y a tout l’après TCH aussi, c’est vrai, qui est fascinant et important. Voilà, maintenant il est 22h43 je n’ai plus sommeil 😉. Trop de belles énergies et vibrations ressenties.
    Merci pour vos témoignages Christiane et Anne-Marie 🙏🙏 et encore merci Marc pour ce nouveau podcast 🙏. Longue vie à RTCH 💜

  2. sylviane limon

    Tous les différents témoignages enlèvent certaines barrières de « crainte » de pratiquer une TCH;
    crainte de ne pas rencontrer mon mari, maman,….. crainte de la TCH en elle même!…… pourtant je regarde avec envie les différentes dates!
    Le fait d’écouter avec assiduité les divers post-casts et rencontres, procure déjà un avant- goût de paix !
    Grand,Grand MERCI à Marc Leval,pour cette réalisation de Radio, car je ne pratique ni n’aime facebook!, quant au Docteur JJ Charbonnier toute ma reconnaissance pour le courage de cette recherche.