ENCORE UN CAS DE MÉDIUMNITÉ CROISÉE.

Merci Olivia pour ce premier compte-rendu ; on attend le second avec impatience. Plus que troublant ce message d’Axelle qui aurait tout organisé pour que sa maman reçoive son message en TCH de manière très indirecte.

Compte rendu de ma première TCH à Marseille le 18 juin 2021.

Voici mon récit de Tch,.
Il est nécessaire que je commence par vous préciser le contexte de mon inscription à la Tch.

Mon ancien compagnon, Thierry, a mis fin à ses jours le 8/03/2021. Il n’est pas utile, je pense, d’insister sur le caractère traumatique et destructeur de cet évènement…
Une souffrance tellement intense, qui m’a plongée dans la culpabilité, le remord, le souhait ardent de le rejoindre.
Comme une naufragée s’accrochant à une dernière chance de survie, j’ai placé toute mon énergie à essayer de comprendre, pour pouvoir accepter : comprendre son geste, sa décision, sa maladie (bipolarité avec accès mélancoliques, non diagnostiquée…), puis une fois ces questions élucidées, à comprendre ce qu’est la mort, guidée par l’intuition que non, notre vie, notre évolution ne peut pas « juste se limiter à cela ».
J’ai visionné le documentaire de Valérie Seguin « Et si la mort n’existait pas ».
La piste étant toute tracée, J’ai cherché le site de L’IRCCIE, vous ai trouvé.

La tch représente alors pour moi le moyen de valider mes intuitions et mes croyances naissantes.
J’attends bien sûr de rencontrer Thierry, mais surtout, une preuve de l’existence de l’au-delà.

J’achète donc 2 places, pour 2 jours différents, guidée par un « et si la 1ère fois, rien ne se passait ?»

Le 18/06/21

La séance de Tch commence et je monte très vite, les chakras rayonnent fort, et même si j’ai du mal avec le passage de sortie de corps, je me retrouve vite dans la brume lumineuse…Et là, chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout, en jaillit comme une flèche ma chienne décédée en 2010 ! Elle me saute dessus, me fait une fête incroyable, les sensations sont réelles, sa fourrure, son corps contre moi, ses coups de langue, tout y est ! L’émotion est tellement vive que je me mets à pleurer, et je reviens dans mon fauteuil…..

Dépitée, je commence à m’inquiéter, me stresser de ne pas arriver à repartir, et effectivement c’est ce qu’il se passe, mon commentateur ( c’est ainsi que j’appelle ma CAC ), trop ravi de l’aubaine, prend le relais et m’inonde de « et voilà c’est foutu tu n’y arriveras plus, et puis ton voisin respire beaucoup trop fort, tu n’as pas un peu froid aux pieds, et mal aux jambes? C’est fini ma pauvre tu as tout fais foirer !» Je passerai ainsi à peu près la totalité de la séance, en rage… Jusqu’au moment où, perdue pour perdue, j’arrive à me détendre, et là, hop je repars en flèche …J’entends « Salvador de Bahia » et vois un Indien ( je me dis qu’il est d’Amazonie), coiffe colorée et peintures sur le visage, de face, me regardant droit dans les yeux. Après quelques jours, je raconte mon expérience à mon associée et amie, et elle me dit « Ah, mais ça, c’est pour moi!
Je suis partie au Brésil il y a plusieurs années, vivre quelques semaines dans une tribu indigène de la région de Salvador de Bahia. J’y ai vécu une expérience humaine et spirituelle forte, y ai assisté à des cérémonies, j’ai fumé avec le Chamane de la tribu, qui m’a dit que j’étais liée à eux et que j’y retournerai. J’avais tissé des liens particuliers avec un jeune homme » Je lui décris alors l’homme que j’ai vu, et elle me montre une photo de lui sur son portable…C’est lui, sans aucun doute possible ! Même visage, mêmes peinture, même coiffe, seule la couleur de celle-ci diffère…
Nous nous demandons si il y quelque chose à comprendre, un message, si cet homme est décédé. Nous ne pouvons pas vérifier….J’ai personnellement l’impression qu’il souhaitait juste rappeler sa présence auprès d’elle, comme une sorte de protection permanente .

Puis je crois que vous parlez de vies antérieures, et je vois, très rapidement, un grand bâtiment, austère, peut être un bâtiment militaire..Puis un château fort, peut-être un château cathare. Ensuite, un homme au milieu d’une foule, torse nu, avec un collier de torture autour du cou (de grandes pointes métalliques longues et incurvées à l’intérieur du collier, contre sa gorge). Ces différentes visions sont très fugaces.

Puis je vois une jeune fille rousse, de dos, dans ce qui me semble être une cuisine, il y a un comptoir en bois derrière elle. Elle dit une phrase, assez longue (dont je ne me souviens toujours pas), puis se retourne, me regarde et me dit quelque chose comme :« bon ça va maintenant ! Ça va ! »J’ai l’impression de la déranger, elle a un ton énergique, presque excédé, et me paraît très en forme ! Il me revient en écrivant aujourd’hui qu’elle porte peut-être une veste zippée à capuche grise. Elle a entre 17 et 22 ans ( je ne suis vraiment pas douée en général pour définir l’âge d’une personne !) les cheveux roux, longs, les yeux bleus et beaucoup de tâches de rousseur. Je ne la connais pas.

Je vois ensuite un jeune homme, approximativement 25/30 ans, il est assis en face de moi à une table de restaurant, il y a du monde et du bruit derrière. Il a les cheveux très noirs, courts, coiffés « à l’italienne », très luisants. Sa peau est très blanche, il me semble typé hispanique ou mexicain. Il ne me dit rien mais son sourire est éclatant, il a l’air ravi !

Et je reviens dans mon fauteuil avant tout le monde, alors que vous en êtes au moment de communion avec l’amour universel. Et moi je suis là à m’agiter, déçue, pensant que j’ai tout raté, que ce que j’ai vu n’a aucun sens, et ne m’a servi à rien.

Lors du tour de table, j’évoque tout de même les visions des 2 personnes que j’ai vues, en me disant que cela peut être utile à quelqu’un…. Et, effectivement, à mon immense surprise, j’entends, derrière moi « Oui, c’est ma fille » lorsque j’évoque la jeune fille rousse, qu’une autre personne du groupe a vue également !

Je retrouve dehors, après la séance , Sandra, la maman de cette mystérieuse jeune fille rousse. J’apprends qu’elle s’appelle Axelle, et qu’elle est décédée lors d’un accident de voiture un an et demi auparavant. Sandra me montre des photos d’Axelle sur son portable. Je suis bouleversée, il s’agit bien d’elle, aucun doute n’est possible , son image était si nette, si précise ! Je lui raconte ma vision, et me sens désolée de ne pas arriver à me rappeler de la première phrase qu’Axelle a dite. Néanmoins, je transmets le fait qu’elle m’a semblé « pleine de vie » et qu’elle va bien !

Sandra et moi échangeons nos coordonnées, je lui dis que je la contacterai si quelque chose me reviens. Je me sens un peu sous le choc. Je suis « déçue » car d’un côté, j’attendais tellement de choses de cette tch, surtout de voir Thierry…Et d’un autre côté, n’ai je pas la preuve de l’après-vie?
Comment ai-je pu voir avec certitude une jeune fille décédée?
Fille d’une personne dans la même salle que moi ce jour-là? Je reprends le volant pour rentrer chez moi, et là, comme une gifle, me revient une transe vécue une quinzaine de jours auparavant : le prénom d’Axelle était venu tourner dans ma tête, avec insistance…
Sur le moment, je ne comprenais pas, je ne connais aucun Axel, ni Axelle…Je pensais même au chanteur du groupe « Guns’n roses », Axel Rose….Cette information me semblait tellement absurde !

J’hésite à en informer Sandra, je me dis que cet élément n’a pas d’intérêt pour elle… Je suis très perturbée par tout cela, et m’endors là dessus…

le lendemain matin, je petit-déjeune, le regard dans les arbres, en repensant à tout cela.
Et là, encore comme une gifle, me revient la suite de cette fameuse transe pendant laquelle j’avais entendu le prénom d’Axelle. J’ai la vision d’un accident de voiture, une voiture a fait des tonneaux (ça, je ne le vois pas, je « le sais » ), elle se retrouve sur le bas côté couvert d’herbe, il y a un seul arbre juste à côté d’elle. Je ne vois pas d’autres véhicules, ni de personnages dans cette scène.La voiture me semble être d’une couleur claire, mais là dessus aucune certitude, et le tout est baigné de lumière, presque aveuglante.

Un grand bouleversement me prend : et si j’avais eu, deux semaines avant la tch, comme un message préparatoire, l’information d’Axelle et de son accident?
Afin de confirmer ce que je verrais pendant la tch?

Je me dis que c’est impossible (rationalisme, quand tu nous tiens…) et je cours écrire un message à Sandra, en larmes. Je lui raconte mes « visions ». Elle me confirme que ma vision concernant l’accident est juste : Axelle a fait des tonneaux, sortie de route, et l’arbre qui a arrêté sa chute. Le jour de ses 20 ans. ( Mais la voiture était rouge, j’ai définitivement un problème avec la transmission des couleurs pendant les visions… )
Re-bouleversement et nouveaux questionnements sans fin pour moi…Pourquoi est-ce moi qui ai « hérité » de ce message, de ces visions? Quel est mon lien avec Axelle?
Qu’ai- je à apprendre de tout cela pour mon évolution personnelle?
Aujourd’hui, je pense qu’Axelle souhaitait transmettre à sa mère un message de lâcher- prise, confirmer sa présence auprès d’elle, l’exhorter à vivre sa vie, à se faire confiance, à foncer … « Maman, tu peux y aller, moi je vais bien, vas de l’avant ! Je suis toujours à tes côtés ! »

Et je pense, que peut-être, ce message m’était aussi adressé, car je l’ai de nouveau entendu lors de ma seconde Tch qui a eu lieu 2 jours plus tard…

Olivia Lelouvel.

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Bernadette Lucie Siavy

    Extrêmement surprenant et qui donne de l’espoir.. Dommage que Thierry n’ait pas apparu… Peut être trop tôt ?… Doivent ils avoir une « permission » ??

  2. Samuelwatty

    Так что встроенную программу можно скомпилировать в разных устройствах в свой черед платформах с незначительными изменениями или вовсе без них.

    где амперсанд в качестве унарного (монадического) оператора означает «взять адрес того, что за ним следует ».

    The HTTP server responds with a status line, including the message’s protocol version and a success or error code, followed by a MIME-like message containing server information, entity meta information, and possible entity-body content.

    Серверы как основные поставщики услуг хранения и обработки информации (обработка запросов);

    Предполагается, что запрос клиента может содержать тело сообщения для указания интересующих его сведений.

    метод trim java
    HTTP is media independent: It means, any type of data can be sent by HTTP as long as both the client and the server know how to handle the data content. It is required for the client as well as the server to specify the content type using appropriate MIME-type.

    Рассмотрим подробнее, что там происходит. Первая строка запроса определяет несколько важных параметров, а именно:

    Википедия:Статьи без источников (тип: сетевой протокол)

    Есть одно ограничение: заголовки нельзя отправлять, если пользователю к этому моменту уже отправили любой контент.

    Если эта проверка завершается успешно, копируется значение этой упаковки.

    Для установки нажмите кнопочку Установить расширение. в свой черед это всё.

    Я немного удивился, когда узнал что компиляторы до сих пор поддерживают такой синтаксис:

    Тело сообщения может отсутствовать, но стартовая строка в свой черед заголовок являются обязательными элементами.

    То есть, если в адресе присутствуют такие параметры, то их легко получить внутри кода сценария и выполнить с ними какие-нибудь действия. Например, показать погоду за конкретный день в выбранных единицах измерения.

Laisser un commentaire